Drassode lapidicole

Drassodes lapidosus (Walckenaer, 1802)

Classe : Arachnida Ordre : Araneae Famille : Gnaphosidae Genre : Drassodes

  • 9
    observations

  • 4
    communes

  • 4
    observateurs

  • Première observation
    2021

  • Dernière observation
    2024
Fay Richard - Filloleau Ludovic - Lpo Paca (archives) - Zordan Raphael

Informations sur l'espèce

Distribution mondiale

Europe, bassin méditarranéen

Caractères distinctifs, espèces

Taille - femelle : 10-15 mm, mâle : 7-13 mm.

De couleur brune avec l’abdomen gris soyeux uniforme, l’espèce possède des chélicères et l’extrémité des pattes noires. Il y a 15 espèces dans le genre et deux sous-espèces dont les mâles se distinguent par la position des dents des chélicères. Cette espèce est très proche d’une autre, D. cupreus qui est plus atlantique. Les femelles des deux espèces sont assez difficiles à distinguer, y compris en observant les pièces génitales.

Milieux colonisés

L’espèce colonise des milieux assez variés mais elle est plus commune dans ceux ouverts bien exposés au soleil.

Chasse

Les Drassodes filent une loge de soie lâche pour leurs périodes d’inactivité diurnes, souvent sous les pierres, beaucoup plus rarement sous des écorces ou dans la mousse. Ils chassent la nuit. En végétation épaisse, on peut voir cette espèce la nuit au sommet des végétaux à la recherche de ses proies, les pattes antérieures tendues à l’avant. Les proies peuvent être assez grandes et solides comme de grands coléoptères. Elle attaque aussi d’autres araignées, y compris de sa taille.

Développement, cycle

Les mâles sont présents au printemps et en été, les femelles survivent parfois jusqu’à l'automne. Le cycle est annuel Devenu adulte, le mâle recherche la loge d’une femelle subadulte. Il reste avec elle jusqu’à sa dernière mue et la féconde dès qu’elle a quitté sa dernière exuvie, avec son tégument pas encore sec, encore fragile. La période de ponte s’étend de juin à septembre, il peut y avoir de 40 à plus de 110 œufs. Les œufs sont enfermés dans un cocon constitué d’une soie épaisse très blanche. La femelle garde son cocon dans sa loge jusqu’à ce que les jeunes en sortent.

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Aranea lapidosa Walckenaer, 1802 | Drassodes lapidosus signatus (Walckenaer, 1837) | Drassodes pirini Drensky, 1921

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles