Lièvre variable

Lepus timidus Linnaeus, 1758

Classe : Mammalia Ordre : Lagomorpha Famille : Leporidae Genre : Lepus

  • 1 633
    observations

  • 89
    communes

  • 162
    observateurs

  • Première observation
    1976

  • Dernière observation
    2024
Adam Benjamin - Ariey-jouglard Olivier - Audric Petellaz - Balestra Robert - Barrot / Lpo38 Florian - Baudonnel Naomi - Baudrin Mathis - Baumann Blandine - Bayle Patrick - Beillard Amélie - Belleau Eric - Benaiche Lucas - Bertaina Tony - Billard Gilbert - Biron Nicolas - Blondel Benjamin - Boca François - Bonneau Pierre - Bonneau Yvan - Bonvoisin Bastien - Bost Sylvain - Boswarthick Ryan - Bouget Sylvain - Bouvin Laurent - Braud Yoan - Breton François - Briard Gérard - Brugot Rémi - Brunet Clément - Buisson Martin - Calvo Jérémy - Castets Francis Et Christine - Catherine - Chevalier Stéphane - Clamens Alex - Cohendoz Stéphane - Colin Philippe - Corail Marc - Coursier Cyril - Coussoulet Sylvain - Crave (archives) - Creuly Philippe - Crouzier Marc - Darmuzey Thierry - De Thiersant Erige - Defontaines Pierre - Dhermain Frank - Doutau Baptiste - Dubois Cécile - Ducos Élie - Ducournau Roland - Dupin Emilie - Emmery Brigitte - Estèbe Jordi - Eymin Adrien - Feldmann Philippe - Ferrieux Thibaut - Ferry Pierrot - Fine Vanessa - Fonters Rémi - Fortini Philippe - Garnier Matthieu - Garrione Mathilde - Gaunet Aurélien - Gay Nicolas - Genelot Emilie - Giffon Pierre - Gnagni Rudy - Gremillard-hubert François - Gross Katell - Guffroy William - Haage Fabien - Hallot Jacques - Hameau Olivier - Hebert Nicolas - Horrenberger Nathan - Houzelle Patricia - Hugues (†) Alain - Imberdis Ludovic - Innocente Laura - Jallais-aymar Christophe - Jorand Yves - Joubert Thierry - Juniot Baptiste - Kabouche Benjamin - Kayser Yves - Kern Patrick - Krammer Mathieu - Lacoste Arnaud - Lassalle Charlin - Lastère Irène Et Pierre - Lautier Alexandre - Le Duc Géraldine - Le Mieux Amélie - Lecourtier Florent - Lemarchand Cécile - Lhuillier Robin - Lombard Jérôme - Loze Anne - Lpo Paca (archives) - Lyon Typhaine - Létévé Alain - Maire David Et Isabelle - Majorel Laurent - Martinez Nicolas - Mege Valentin - Merdrignac Anaïs - Merle (lpo-bfc) Sebastien - Merle Sebastien - Mifsud Laurent - Morival Catherine - Mossot Jean-françois - Mourgues William - Mourier David - Moussu Alain - Müller Emilie - Niermont Jean Pierre - Nombret Grégory - Onf (archives) - Oriol François - Pappe Aude - Pastoors Nino - Pichard Laurent - Piques Jean-christian - Piqué Simon - Poirel Cyrille - Poirier Vincent - Poiré Philippe - Pola Pierre - Provost Marc - Raevel Pascal - Rancilhac Loïs - Reboul Jean-paul - Reignier Joël - Rigaud Anne Et Pierre - Rigaux Pierre - Ripert Henry - Ripoll Grégoire - Risser Doublon Serge - Rivier Clément - Robin Dominique - Rocha Edouard - Rolland Juliette - Ros Jacques - Salvarelli Benjamin - Silvestre Anthony - Simler Romain - Siraud Aurélien - Souret Luc - Spada Frédéric - Stevenot Martin - Thelliez Anthony - Thomas Bernard - Tocabens Jean-claude - Traversier Charles Henri - Turlais Yannis - Vaisy Titouan - Vincent Alain - Vivat Agnès - Wroza Stanislas - Zabardi Yves - Zaetta Christian

Informations sur l'espèce

Taille : 41-68 cm plus 4-9 cm pour la queue.

Poids : 1,4-5,8 kg

Diagnose :

Le Lièvre variable possède une tête ronde et joufflue, des yeux  bruns à bruns-rouge et de grandes oreilles avec le bout noir en toute saison. Sa queue est courte et ses pattes postérieures sont longues avec de longs doigts très poilus, qui peuvent s’écarter pour servir de raquettes. Son pelage estival est brun-gris sur son dos, brun-roux sur sa tête, et blanc sur son ventre et sa queue. Il devient blanc en hiver.

Détermination :

Simple en hiver et moyennement difficile en été et en plaine.

Espèces proches :

Confusion possible avec le Lièvre d'Europe Lepus europaeus en été dans les plaines. Les oreilles de ce dernier sont plus longues et il présente du noir sur sa queue.

Période d’observation :

Observable toute l’année mais plus facilement en hiver grâce aux empreintes qu'il laisse derrière lui. On l'observe préférentiellement la nuit, au crépuscule et à l’aube.

Biologie-ethologie :

Le Lièvre variable est sociable et peut former des groupes de 20 à 100 individus. Les combats entre mâles restent rares. Leur durée de vie est de 4 à 5 ans. Il s’accouple de mars à juin et les mises bas ont lieu de mai à août, après environ 50 jours de gestation. La femelle peut avoir 1 à 2 portées de 2 à 4 levrauts par an. Il est herbivore. Il gîte dans une dépression de terre ou de neige.

Biogéographie et écologie :

Il est présent dans les Alpes françaises. On le retrouve dans les pierriers, pelouses, pâturages et les forêts.

Référence bibliographique :

D'après Haffner P. & Savouré-Soubelet A. 2015. Sur la piste des Mammifères sauvages. Coll. L’amateur de la Nature. Dunod, Paris. 208 pp.

Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Lepus hibernicus Bell, 1837 | Lepus lutescens |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles