Ameles spallanzania (Rossi, 1792)

Classe : Hexapoda Ordre : Mantodea Famille : Amelidae Tribu : Amelini Genre : Ameles

  • 265
    observations

  • 58
    communes

  • 65
    observateurs

  • Première observation
    2004

  • Dernière observation
    2024
Abiven Thomas - Anonyme - Audevard Aurélien - Barthélemy Eric - Baudrin Mathis - Benaiche Lucas - Betbeder Laetitia - Bouvin Laurent - Brook Shamgar - Buissart Julien - Cadino Jean-baptiste - Cambon Laurence - Cher Yannick - Collet Clément - Corbineau François - Coulon Frederic - Cretin Sylvain - Crégu Alexandre - D'accunto Andrea - Darmuzey Thierry - De Titta Alexandre - Deffarges Joss - Devaud Jean François - Drouard Françoise - Dubois Stéphan - Ercilbengoa Andoni - Falke Claude - Fouchard Marion - Galli Martin - Galzin Albert - Gnagni Rudy - Gres Jean-marie - Hallot Jacques - Hallot Vincent - Höhener Patrick - Jame Hugo - Janiaud Joseph - Lartaud Margot - Leblatier Eva - Leconnet Valentin - Lemarchand Cécile - Levy Gabriel - Louvel Thiery - March Dylan - Menard Paul - Mesureux Marion - Moreaux Lucas - Nogues Bernard - Panisse Clement - Piaux Guy - Picard Antoine - Pélissié Mathieu - Reisinger Olivier - Sampéré Aurélie - Schont Andre - Schont André - Seguin Claire - Serie Marie-george - Serre Pierre-mathieu - Siraud Aurélien - Tcheng Emmanuel - Thevenin Simon - Van Der Yeught Alexandre - Zordan Raphael - Zwank Aline Et François-marie

Informations sur l'espèce

Taille/poids

Longueur du corps : 25-40 mm chez le mâle, 18-27 mm chez la femelle. La taille se mesure de l’extrémité de la tête à celle de l’abdomen. La longueur des ailes n’est pas comprise.

Diagnose

De couleur ochracée à vert. La femelle est d’apparence trapue avec l’abdomen large et souvent relevée. Le mâle a le corps élancé. La femelle est brachyptère, les ailes sont peu développées. Le mâle est ailé.

Détermination

Confusion possible avec Ameles decolor, en particulier chez les mâles ou les jeunes.

Période d’observation

Elle s’observe de juin à octobre (préférentiellement au stade adulte où elle est plus visible qu’au stade juvénile).

Biologie-éthologie

Cette espèce réalise une seule génération par an.

Biogéographie et écologie

Cette espèce se rencontre également dans la Péninsule Ibérique, sur le pourtour méditerranéen et au nord de l’Afrique. Elle vit dans des habitats chauds et secs de garrigues en-dessous de 500 m d’altitude.

Sources
Battiston, R., Picciau, L., Fontana, P., Marshall, J. 2010. Mantids of the Euro-Mediterranean Area. WBA Handbooks, 2, Verona: 1-240.
Giglio-Tos, E. 1927. Mantidae. Das Tierrich. Walter de Gruyter & Co, Berlin, xl + 707 pp.
Voisin, J.-F. (coord.) 2003. Atlas des Orthoptères (Insecta : Orthoptera) et des Mantides (Insecta : Mantodea) de France. Publications Scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle, Patrimoines naturels, 60 : 104 p.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Ameles abjecta Bolivar, 1897 | Ameles africana Bolivar, 1914 | Ameles spallanziana (Rossi, 1792)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles