Phasme gaulois

Clonopsis gallica (Charpentier, 1825)

Classe : Hexapoda Ordre : Phasmida Famille : Bacillidae Sous-Famille : Bacillinae Tribu : Bacillini Genre : Clonopsis

  • 399
    observations

  • 62
    communes

  • 74
    observateurs

  • Première observation
    2011

  • Dernière observation
    2024
Anonyme - Averous Véronique - Barataud Julien - Bareyre Thomas - Barge Julien - Barthélemy Eric - Baudrin Mathis - Benaiche Lucas - Blasco André - Bonfils Paul - Boswarthick Ryan - Bouvin Laurent - Caucanas Gabriel - Claude Huguette - Corail Marc - Corbineau François - Corentin Yves - Coulon Charles - Coulon Jacques - Creuly Philippe - Deffarges Joss - Delpon Gaël - Delrocq Sylvie - Desprez Jean-marin - Dion Delphine - Dubois Stéphan - Durret Cassandra - Ellie Aline - Encinas Lilian - Falke Claude - Favre Philippe - Fouchard Marion - Gasperini Maurice Annie - Gnagni Rudy - Grisvard Pierre - Hallot Jacques - Henry Mireille - Hiroux Alan - Houpert Sylvain - Höhener Patrick - Jamoulle Jean-claude - Janiaud Joseph - Josien Laury - Jouvenez Gaëtan - Kern Patrick - Leblanc Olivier - Louvel Thiery - Martin Peguy Clément - Massez Grégoire - Maxence - Mesureux Marion - Mifsud Laurent - Montalescot Marie-chantal - Nussbaumer David - Oms Hugo - Pelissier Robert - Pélissié Mathieu - Raphaël - Roguet Véronique - Rouschmeyer Laurent - Schach Alice - Soldi Olivier - Souret Luc - Stenou Boris - Thaon Laure - Thoisy Paul - Torres Aurélie - Tournieux Damien - Vasseur Maxime - Villete Thierry - Vissyrias Nicolas - Zimberlin Pierre - Zordan Raphael - Zwank Aline Et François-marie

Informations sur l'espèce

Taille/poids :
Mesure entre 65 et 75 mm, la femelle a un corps cylindrique, sans piquant, ni rugosité. Il n’y a que des femelles chez cette espèce de phasme en France. Ils se reproduisent par parthénogénèse.

Diagnose :
Insecte de taille moyenne, aptère, de coloration verte ou brune. Les individus verts sont lisses alors que les individus bruns ont une légère rugosité. Son corps est de forme cylindrique et allongée. Les antennes sont courtes, avec 12 à 13 articles. Les œufs sont globuleux, de couleur brune.

Détermination :
L’espèce est identifiable à partir d’une photo. Il faut avoir un œil expérimenté pour faire la différence avec les autres espèces de phasmes que l’on rencontre en France métropolitaine.

Espèces proches :
Confusion possible avec Bacillus rossius rossius et Pijnackeria (syn.= Leptynia) hispanica. Les deux autres espèces de phasmes observables dans le Sud de la France. Cependant, Bacillus rossius rossius est plus grande.

Périodes d’observation :
Les adultes sont visibles de mai à octobre.

Biologie – éthologie :
Clonopsis gallica n’est pas strictement méditerranéen. On peut la retrouver jusqu’en Ile-de-France, ou sur la côte Atlantique. Il est visible dans la strate arbustive (principalement sur les ronces et rosiers sauvages, les genêts, les aubépines et Prunus spinosa, le Prunellier). On rencontre majoritairement des femelles qui se reproduisent par parthénogénèse. Les femelles pondent de petits œufs globuleux, qu’elles expulsent aléatoirement sur le sol. Les œufs sont en diapause pendant deux périodes hivernales successives avant d’éclore.

Biogéographie et écologie :
Espèce méditerranéenne, mais sa répartition en France s’étire jusqu’à la moitié ouest de la France (côte Atlantique, Bretagne, Pays de la Loire, Centre, Ile-de-France) ; entre 0 et 1200 m d’altitude (surtout au-dessous de 700 m). On les retrouve dans les petits arbustes des milieux assez chauds.

Bibliographie :
Bellanger, Y., Jourdan T., Lelong Ph. Association ASPER. (25/01/2017) http://www.asper.org/
Brock, P. D., Büscher, T. & Baker, E. Phasmida Species File Online. Version 5.0/5.0. (24/01/2017) http://phasmida.speciesfile.org/
Chinery, M. 1986. Insectes de France et d’Europe occidentale. Arthaud. 320 p.
Leraut, P. 2003. Le guide entomologique. Les Guides Naturalistes. Delachaux et Nieslé. 527 p.
Non renseigné pour le moment
Non renseignée pour le moment
Clonopsis gallica gallica (Charpentier, 1825) | Phasma gallicum Charpentier, 1825

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles